( J’irai au fin fond du monde et voir de quoi est fait mon rêve )

oh Dieu que c’est dure d’aimer !

non pas… non pas ma vie, c’est dure d’aimer !

elle va chercher de l’eau au fond du puits

à quoi bon mon cœur de souffrir autant 

ceci est mon adieu, ceci est mon adieu, seul devant des ouvertures … !

l’hiver

cheminées de fées

l’air frais

marshmallow

boussole

camembert

acides aminés

les ciels gris

mésange

l’alcool

cymbales

tabouret

idioties à quatre pieds

vivre l’expérience du vide pour des générations c’est le bide

vivre encore plus vite et j’abandonne, et j’abandonne …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s