Acide phosphorique ( 1 )

mon poète en herbe, dès le vendredi saint, tu fais ta prière des cieux

tu as du verre, un soleil hypothétique et des chaussures marron sous une table en marbre ronde

petite pensée du jour: le péché Kabyle c’est d’être trop kabyle, ça va les tuer d’orgueil inévitablement, beaucoup de luisance pour ne pas flairer le coup

tu as la chaleur du printemps et ses prémisses – il a l’air d’être heureux avec son sourire naïve ! des passants …!

tiens toi calme poète, tu es un croche pieds à cette civilisation, reste bien au calme et détendu dans ton cloître, il te faut t’éloigner le maximum de cette dimension tout le temps fondre dans le rythme, souviens toi, il y a les saisons …


*

garde ton funk au calme

attends toi à des jours meilleurs, des jours meilleurs…

*

la vie recommence nouvelle, je m’en vais vers l’est

je me dois d’écouter là-bas la route des voyages et du conseil, les territoires en amont

le calicot se récolte tôt le matin

le soir venu on boit du thé chaud

( il y a surement une déesse cachée derrière ! )

les mamelles grossière touche le sol, c’est-à-dire pour 3 dollars par jour, qu’ils se lèvent maintenant pour la besogne ou qu’il pleuve. ils ont la solde dans la moelle !

*

je danse amoureux fou avec les aigles blancs

je communie avec le ciel bleu perdu dans les montagnes et il fait vraiment chaud

les câbles noirs délimitent nos rêves verticales …

*

la mort rode en ces longues nuits dans ton ventre

la mort rode en ces nuits sans fond …

à l’écoute : Eric Satie : Gnossienne 3/4/5/6

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :