Rupture

je crois me souvenir de nos adieux :

je suis ton ange, tiens-moi la main

je suis innocente, pardonne- moi

souviens toi de nous

souviens toi que tu peux être libre

tend la main au vierge rivage !

c’est un nouveau départ qui s’offre à toi

prends moi dans tes bras encore une fois

je rentre de l’aéroport d’alger

j’ai l’air d’avoir 10 ans de plus…

je retrouve mes semblables, mes proches

il me semble que tout le monde va bien et inquiet de me revoir

j’ai eu une dure semaine

et il fait beau

je ne t’en veux pas

il y a des choses qui changent et d’autres qui ne changent pas !

j’ai espéré mon retour plus fort que tout

j’ai maudit mon retour la raison de tout

je suis grand de mon amour pour toi

je roule en paix

je peux vivre le reste de mes jours à leurs côtés

j’ai compris pendant toute la traversée qu’il me fallait encore t’aimer

je pense à un derviche reclus dans le vaste désert et qui aime la lune

l’un de mes livres le raconte très bien…

cette nuit, je regarderai les étoiles pour deux…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :