Situations

je chemine vers le tourbillon noir de l’oubli.

je ne supporte rien d’autre que l’insupportable et je m’efface devant l’histoire à une seule vitesse.

les crimes abominables commis jusqu’au moindre geste sans grâce,

feront encore des ravages pour les générations à venir, et… la colère gronde dans nos cœurs !

fêter le premier jour de la guerre est juste une compagne de victimisation et que l’on me pardonne ma préférence aux lâches plus qu’aux héros et martyrs dépersonnalisés.

que l’on me pardonne mes yeux purs,

ils sont ordinairement enclins à la beauté et que parfois percent le ciel inodore et attestent de l’existence d’un autre monde.

que l’on me pardonne ma naïveté.

cette réalité est aussi la mienne, en filigrane. et… la colère gronde dans nos cœurs !

mais sachez vous autres que j’ignore ce que c’est votre pardon.

je l’espère seulement du Suprême et l’Unique dispensateur.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s