Le quai des jours

Image par Nina Garman

du quai des jours mon navire s’éloignait, mes hélices du drame… ! j’avais le crâne étoilé, la coque abritait un sans nom où le fil de la sonde se rompait

je glanais les réponses de l’enfance du ciel et de mes voltiges. je ne tenais pas rigueur à l’adversité et j’exécrais les idées fixes et habituelles

le vieux soleil se brisait sur mes os de nacre, je suivais sa régénérescence, sa traversé sans rives… etc. je croquais à tous les bouts de femmes

je vivais la bohème et rien devant

les vents givrés fouettaient la table de mes anches

les nuages rouges

une fin du jour pas réel

sous mes yeux

je marchais sur les routes vallonnées à la recherche d’une trace tangible de Son existence. je ne ressentais aucune peur, l’élu de mon cœur étant endormi

j’espérais vivre d’air.

les mots qu’Il m’inspirait, je les scandais à mes sœurs et à mes frères de croisade en retour, si ce n’est de l’univers tout entier à moi-même

je poétisais mes rêves comme un usurier, un chameau qui mâche des rêves…etc. je restais à l’ombre des nuits à me lire et j’aimais cette lumière plus que tout

les éclairs m’éblouissaient par moments

toutes les voies menaient vers Lui  

les rêves de printemps

une relecture de la neige des mots

jusqu’aux soirs bleus

il me restait quelques-unes à déshabiller et comme à chaque instant, je palpais d’une main légère le noir carnet qui se trouvait dans ma poche intérieure

je croyais que la vie aspirait à la beauté du cœur et à l’amour, que c’était du moins une fête, alors que les frères minaudaient avec le Très Haut

je me souvenais de la rive des morts qui scindent, échappant par là même à leur pénitence ! j’étais déséquilibré après tout de vivre mes floraisons

de la finitude

les étoiles naissaient d’une obscure tendresse

le réel dément

lorsqu’on s’applique en dehors

des mots

vous revoir, c’est me voir… et subir votre châtiment !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s