Caïman de tissu

l’heure, et puis deux heures

et puis lieder

une veilleuse à la chevelure de feu

– Oui, tant que cela inrecommandable ?

s’emplit ma pensée de son cœur-féerie

elle m’écrit. à la fin…

je fuis… , une aire – dans cette fuite

Un commentaire sur “Caïman de tissu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s