La table

Dans la sylve elle tombe, sans lieu choisi, mais là elle germe, comme un grain d’épeautre montée en scion, puis en plante sylvestre, les harpies qui se nourrissent de ses feuilles, lui font douleur, et la douleur fenêtre…  » L’enfer, Dante Alighieri.

son assiette fluette

s’adonne

à

la frugalité des sens décuplés

du pain noir dans son parcours

celui qui serre les dents

( le noir est un accident ! )

il rentre son pied dans du marbre italien

son âme flotte dans un palais de blanches saveurs

une outrecuidance opaque

il voit de gentilles spectres

( un homme qui s’alimente en regardant le ciel ne peut pas être tout à fait mauvais ! )

les mouvances vites enfuies

il finit avec une crème, un café

il règle l’onéreuse addition

il sort

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s