Une ballade au parc

tes cheveux sur ton épaule

sous quelques rayons de soleil

parmi quelques oiseaux…

c’était si beau

c’était si beau

un après-midi d’été

toi et moi sur une pelouse

oui, parfumée, bien verte !

comme

une pelote de laine

inoubliables étaient tes rires

où j’en étais :

quand

est-ce qu’est

prévu

ton retour, dis-tu ?

je te chantais encore pour moi

je te chantais en mon cœur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s