Rien qu’un arbre !

j’espérais m’approcher d’un arbre dans l’autre monde

un arbre peut-être ondoyant ou de feu

qui serait inconsommable et ne se consumerait jamais

je n’aurais pas eu le désir d’eaux limpides ou de Styx

ni m’enraciner dans de la terre

les vents seulement me berceraient et me suffiraient

j’aurais été à l’écart des animaux de toutes espèces

même les volatiles et les insectes

parce qu’ils chieraient trop !

tu les aimais et ton imaginaire figurait des Saules

un arbre puisque je m’effeuillais dans celui-ci

comme un long automne sans toi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s